Transat Jacques Vabre : la jolie copie rendue par les bateaux de Rivacom Events !

Après plus de 15 jours de course, la majorité de la flotte de la Transat Jacques Vabre est arrivée en Martinique. Pour ceux encore en mer, le dénouement est imminent. Retour sur les performances de nos skippers, Armel Tripon, Louis Burton, Giancarlo Pedote, Sébastien Marsset, Thomas Rouxel et Éric Péron représentés dans toutes les catégories : Ultime, Ocean Fifty, IMOCA et Class40, à l’occasion de cette édition 2021.  

Dimanche 7 novembre, 79 duos prenaient le départ de la Transat Jacques Vabre au large du Havre, cap sur la Martinique. 158 navigateurs en partance pour une course exigeante, dont 5 accompagnés par Rivacom Events.

Armel Tripon, à bord de l’Ocean Fifty Les P’tits Doudous, aura été le premier de nos marins à franchir la ligne d’arrivée à Fort-de-France. Après une longue bataille et un finish au coude à coude avec Solidaires en Peloton, il prend, avec son co-skipper Benoît Marie, la 5e place dans la catégorie Ocean Fifty. Les P’tits Doudous est également le 6ème bateau à rallier la Martinique, toutes catégories confondues.  

Après les Ocean Fifty, ce fut ensuite au tour des géants des mers : les Ultime de venir s’amarrer à Fort-de-France. Parmi eux ces marins, Thomas Rouxel co-skipper de Thomas Coville à bord de Sodebo Ultim 3, accompagné par l’agence en réseaux sociaux.

Chez les IMOCA, la transatlantique n’avait pas très bien débuté. Malgré un très bon départ et la 2e place du classement – sur un plateau de 22 bateaux – Louis Burton et son co-skipper Davy Beaudart ont été victimes d’un démâtage dès la première nuit, les obligeants à abandonner la course et ramener Bureau Vallée à Saint-Malo, son port d’attache. 

De leur côté, Giancarlo Pedote, skipper de Prysmian Group, associé à Martin Le Pape, et Sébastien Marsset co-skipper de Romain Attanasio sur l’IMOCA Fortinet – Best Western, réalisent de très belles performances (6e place pour Giancarlo Pedote, 7e pour Sébastien Marsset), dans la joie et la bonne humeur sur leurs montures respectives. 

Enfin, après une option Ouest bien engagée et donc un début de course difficile pour Éric Péron, co-skipper de Jean Galfione à bord du Class40 de Sérénis Consulting, le marin a retrouvé le groupe de tête après une remontée spectaculaire.  Le duo a touché la Martinique en 10e position de la catégorie Class40 la nuit dernière. 

Fidèles aux plus grands évènements nautiques, les équipes de Rivacom Events étaient présentes pour soutenir leurs skippers avant, pendant et à l’arrivée de la course. Leur accompagnement se déploie sur les réseaux sociaux, les relations presse, l’animation de vacations avec les partenaires, le suivi de projet, mais aussi les opérations de relations publiques.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Abonnez vous à notre newsletter