Définir un axe de communication pour un projet sportif

3eme place pour Prysmian Ocean Racing sur le Vendée Globe

Ce Vendée Globe 2020 a été un grand succès d’un point de vue médiatique. Le confinement et la mise en place du couvre-feu ont « servi » la course et permis de réaliser de forts taux de progression sur les différentes plateformes web. À mi-course, les retombées du compte Facebook du Vendée Globe étaient supérieures de + 44 % par rapport à la dernière édition et Twitter connaissait un bond de + 68 %. Pas étonnant, car les nombreux contenus audios, vidéos et photos offraient un vent de fraîcheur et de liberté dans un univers morose.

Dans un contexte très concurrentiel (33 bateaux), on observe de grandes disparités dans les communications des projets sportifs : dans les axes travaillés, la production de contenus et l’alimentation des réseaux sociaux. Ce Vendée Globe 2020 permet de faire une analyse des bonnes pratiques de la course au large en termes de communication. En terminant 2e meilleure progression de page partenaire durant ce Vendée Globe (derrière PRB, victime d’un naufrage dans les mers du Sud), l’agence Rivacom montre ici toute son expertise avec la page Prysmian Ocean Racing, en créant une image de marque autour du projet et une stratégie éditoriale puissante.

Après la Transat Jacques Vabre 2019, nous avons, en accord avec Prysmian Group et Électriciens sans frontières, décidé de prendre un véritable virage dans la communication digitale du projet. Sur le papier, le projet IMOCA ne se différencie pas des autres projets voile : un bateau, un partenaire et un skipper italien. L’innovation repose sur la création d’un crowdfunding autour de la solidarité dans le domaine de l’électricité : pour chaque clic sur les réseaux sociaux, 1 mètre de câble est fourni à l’ONG Électriciens sans frontières afin de donner accès à l’électricité dans les pays sous-développés.

En huit mois, cette stratégie de communication aura permis de :

  • créer une chaîne de solidarité autour du projet : + 126 000 clics
  • donner du sens au projet sportif : + 200 contenus photos et vidéos sur le projet
  • permettre de développer la notoriété de Prysmian et Électriciens sans frontière : + 4 millions de visiteurs
  • fédérer les partenaires du projet : le projet sportif doit continuer… Cap sur le Vendée Globe 2024
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Abonnez vous à notre newsletter