Création du fonds de dotation « Le Français, témoin des pôles »

Le Français, témoin des pôles - Rivacom agence communication bretonne

Le réchauffement climatique et les dérèglements environnementaux s’affirment désormais comme une préoccupation prioritaire, en particulier chez les jeunes. Partout sur la planète, des crises climatiques majeures apparaissent. L’Arctique et l’Antarctique qui ne sont pas épargnés constituent des zones particulièrement sensibles.
Le navire de tradition Le Français, qui a longtemps navigué sur les côtes du Groenland, a été choisi pour témoigner de la beauté des pôles et de leur particulière fragilité face aux dérèglements climatiques. Son port d’attache est Saint-Malo, point de départ des grandes expéditions polaires du Commandant Jean-Baptiste Charcot qui, au début du XXe siècle, a relancé les grandes expéditions polaires françaises.

Connaître, aimer et faire respecter les pôles

« Le Français, témoin des pôles » se déplacera de port en port en Europe et accueillera le grand public, en particulier les jeunes. L’objectif est d’accueillir chaque année 20 000 visiteurs et au moins 50 groupes scolaires.

Dès cet été, il présentera, à bord, des expositions, des conférences et des projections de films, pour faire découvrir à un public qui n’ira probablement jamais dans les zones polaires, les populations arctiques, la faune et la flore, les paysages, les stations scientifiques, l’Histoire des expéditions polaires, etc.

« Le Français, témoin des pôles » travaille aussi sur des projets d’expéditions dans les zones arctiques et antarctiques tous les deux ans ; la première est prévue sur les côtes du Groenland ou au Spitzberg en 2022.

Les équipes de Rivacom sont missionnées pour coordonner et accompagner le lancement du « Français, témoin des pôles », tant dans la production de supports (dossier de presse, fiche projet, dépliant promotionnel) que dans la médiatisation presse.  

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Abonnez vous à notre newsletter